Quels sont les différents types de vérins ?

Quels sont les différents types de vérins ?

Pour atteindre votre objectif, vous pouvez choisir entre différents types de vérins :

En recherche de comparatif sur les meilleures crics voiture ? Voir ici !

Le cric mécanique, également connu sous le nom de “cric diamanté”, est le cric que les constructeurs automobiles mettent à disposition parmi les équipements fournis avec le véhicule. C’est le modèle le plus simple, qui utilise le principe de la vis sans fin pour son fonctionnement. Grâce à une surface qui repose sur le sol et un point de levage sous le châssis de la voiture vous permet de soulever facilement le véhicule du sol. La capacité de levage de ce type de vérin dépasse rarement 1,5 t. Très utile par exemple pour changer une roue, ce n’est pas un modèle adapté aux opérations mécaniques, à moins de stabiliser la charge avec des bougies. L’avantage de ce vérin est qu’il est accessible (en position de repos ou bas) sous la plupart des véhicules grâce à son faible encombrement (environ 10 cm).

  • Le vérin de chariot (hydraulique) : c’est le vérin d’atelier classique. Composé d’un châssis rigide avec roues, d’un vérin hydraulique et d’un bras articulé avec plaque de levage, il a une capacité de levage beaucoup plus élevée que le vérin diamanté. La plupart des modèles conviennent pour des charges de 2 à 3 tonnes (tonnes), mais certains 4×4 ou crics de camion peuvent soulever jusqu’à 5 tonnes. Très pratique à déplacer grâce aux roues, il est également très facile à utiliser. Le vérin est actionné par un mouvement de pompage manuel de la poignée. Lourd et stable, il est particulièrement adapté aux travaux mécaniques et la hauteur de levage est nettement supérieure à celle du vérin diamanté. Avant de choisir ce cric, vous devez vous assurer qu’il passe sous votre véhicule (en position basse).
  • Le cric à bouteille (hydraulique) : son principe de fonctionnement est identique à celui du cric du chariot, même si le cric est monté sur un support fixe et non sur roues. Le levage s’effectue directement à partir du vérin, ce qui permet une capacité de levage beaucoup plus élevée pouvant atteindre 20 t. Cependant, sa forme ne lui permet pas de passer sous les véhicules les plus bas, et l’excursion est limitée par la longueur du cric. Sa hauteur de levage est souvent inférieure à celle d’un cric de chariot.