Les années folles : Comment recréer le style des Flapper Girls ?

Les années folles : Comment recréer le style des Flapper Girls ?

Ce sont les années folles : c’est la période qui voit l’explosion du jazz en Amérique et du dadaïsme et en Europe, c’est la décennie de l’art déco. Nous sommes dans les années 1920, au lendemain de la fin de la Première Guerre mondiale, une période historique où les femmes s’émancipent et le montrent non seulement en travaillant et retroussant leurs manches mais aussi en “osant” dans le domaine du style et de la mode.

Les années 1920 sont la période de la première splendeur de Coco Chanel, dont la clairvoyance réussit à voter pour la mode avec une élégance simple et non pompeuse en inventant, en fait, la “femme moderne”. C’est Coco Chanel qui lance la coupe garçonne et crée la petite robe noire.

Le style de la Flapper Girl
La mode des années 20 “dessine” une femme émancipée et très différente du passé : c’est la soi-disant Flapper Girl, une fille beaucoup plus désinhibée qui, avec des vêtements courts, des cheveux masculins et une cigarette à la main, est prête à conquérir le monde.

Comment s’habiller pour recréer le style des années 20

La fille à rabat parfaite utilise des tissus légers et doux comme le jersey (dédouané par Coco Chanel), la mousseline et la soie qui, cousus dans des robes sans manches, avec des lignes droites et un ourlet au genou, laissent le corps libre, sans l’envelopper.

Il ne faut pas oublier que les années folles voient le Charleston fou qui, avec ses rythmes rapides et serrés, dégage les coutumes pour ces robes très spéciales enrichies de franges et de perles qui, par conséquent, ne peuvent manquer dans une tenue parfaite des années 20.

En ce qui concerne les accessoires, en revanche, les colliers de perles longs (vrais ou faux) sont sans doute à privilégier, qui, laissés larges sur l’encolure, suivent les lignes douces de la robe.

Pour compléter la tenue, alors, ne peut pas manquer la cloche, le chapeau cloche typique dont les lignes, descendantes pour couvrir le front, ont mis en évidence les yeux typiquement maquillés.

Les chaussures, strictement à talon moyen, ne peuvent se passer de la bride de cheville : ce sont des chaussures conçues pour danser au rythme des notes rapides du fox trot et du charleston !

Maquillage et perruques

Pour le maquillage, en beauté, la fille parfaite flapper girl (un lien possible vers un guide de maquillage des années 1920, qui descend plus spécifiquement) ne peut jamais manquer de l’ombre à paupières pour recréer les yeux fumés typiques des années 1920, à compléter par une dose massive de mascara noir. Le rouge à lèvres doit être rouge et résolument brillant, presque pour dessiner une bouche en forme de cœur. L’effet doit être celui d’une poupée : n’oublions pas d’utiliser une poudre légère et nacrée !