Comment prendre soin d’un hamster russe ?

Comment prendre soin d’un hamster russe ?

Introduction

Le hamster appartient à la famille des hamsters, qui comprend plus de 500 espèces. Certains d’entre eux ont des caractéristiques adaptées à l’élevage domestique. Parmi les plus communs, on se souvient surtout du hamster russe, sibérien et syrien.

Retrouvez dans cet avis les comparatifs des meilleures cages hamsters.

Ce sont de petits animaux de compagnie qui nécessitent beaucoup de soins et d’attention ; par conséquent, quiconque a l’intention d’en adopter un devrait être pleinement conscient de tous les besoins des hamsters pour leur fournir le confort dont ils ont besoin. Voyons donc la meilleure façon de prendre soin des hamsters, en se concentrant en particulier sur la façon dont se déroule la vie du hamster russe.

Renseignements de base

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que la vue des hamsters est généralement sous-développée. L’audition, en revanche, est très délicate et il est important de ne pas les soumettre à des bruits forts. L’odorat est également très sensible : il est conseillé de ne pas garder la bête dans des endroits où il n’y a pas d’odeur intense (cuisine). Une caractéristique de ces rongeurs est la présence de poches d’oreiller : la membrane des joues est très élastique et leur permet d’accumuler de grandes quantités de nourriture, qui peuvent être considérées comme des réserves pour l’hiver et les périodes de famine. Même s’ils sont des animaux sociables, ils n’aiment pas trop être caressés, surtout s’ils sont engagés dans une autre activité ; ce comportement peut varier selon l’espèce et la façon dont ils ont été habitués. Pendant l’hiver, ils tombent en hibernation, interrompus tous les 3-4 jours sur le point de manger.